L’évolution du métier d’installateur-électricien

Transformation

wf_journal_0119_DE_transformation_646x300

L’univers numérique actuel apporte des changements jusque dans le quotidien professionnel des installateurs-électriciens. Seul fait acquis: sans électricité rien ne fonctionne. Le travail des électriciens reste par conséquent essentiel pour la société.

On aura toujours besoin d’électriciens : le travail des installateurs-électriciens est très important dans notre société car l’électricité est indispensable presque partout.

Un autre avantage est d’avoir accès à des lieux inhabituels : centrales nucléaires, institutions de recherche, hôpitaux, centres de données, centres de distribution, aéroports, villas, banques, unités de production, etc. Dans le secteur électrique, on trouve des entreprises généralistes et d’autres qui se spécialisent.

Le marché n’est pas figé : les formations aux métiers de l’électricité sont constamment adaptées aux besoins, complétées et renouvelées.

Lorena Kummer, collaboratrice du Service vente interne à Saint-Gall, profite elle-aussi de sa formation initiale d’installatrice-électricienne : « C’est avant tout la variété quotidienne du métier d’installatrice-électricienne qui m’a impressionnée. Ici, au service de vente interne, tout le monde a suivi une formation d’installateur/trice-électricien/ne et cela nous est très utile dans notre travail quotidien. »

La proportion de femmes dans l’installation électrique est actuellement de 2 % en Suisse, mais la tendance est à la hausse.

Si l’on montrait aux femmes en quoi consiste réellement la vie de chantier –qui ne se limite pas à effectuer des tâches salissantes et à transporter des charges lourdes – on pourrait davantage les motiver à se lancer dans ces métiers, poursuit-elle.

Lire l'article complet en PDF :